AOC Pacherenc du Vic-Bilh

Son histoire

Situé sur la même zone que l’AOC Madiran, mais uniquement consacré aux vins blancs, ce vignoble de 300 hectares bénéficie de conditions idéales pour une
maturation tout en douceur des cépages locaux : Gros Manseng, Petit Manseng, Petit Courbu et Arrufiac… pouvant aller jusqu’à fin décembre !

Altitude des coteaux et proximité des Pyrénées, succession de journées chaudes et nuits fraîches sans brouillard favorisent la conservation de raisins passerillés et
confits sur pied. L’appellation tire son nom du vieux patois béarnais : les «pachets» étaient les échalas, les piquets en somme. «Renc» signifiait alignés et «Vic-Bilh» le
vieux pays. Ce mode de conduite de la vigne était caractéristique des débuts de l’appellation. En effet, de nombreuses châtaigneraies (les «pacheras») étaient présentes
à l’époque sur la zone : un piquet en châtaignier par cep de vigne servait de tuteur.

Les tries du Pacherenc du Vic-Bilh


Tout au long de l’année, ces hommes agissent en orfèvres pour tailler, lier, et tenter de dompter cette vigne si particulière. Seuls les rameaux avec des fruits vont être conservés pour laisser les grappes s’aérer. Les baies vont profiter du soleil matinal tout au long de la campagne grâce à un effeuillage précoce et toujours modéré. Quelques grappes sont souvent coupées dès le début de l’été pour n’en laisser qu’une par rameau. C’est à l’automne que le Petit Manseng va révéler ses atouts : des grappes lâches, des petites baies à la peau coriace qui lui permettent de résister aux aléas de temps. Ainsi, les grains murissent puis surmurissent, se concentrant en sucre et en arômes au cours des journées souvent ensoleillées de ces magnifiques arrières saisons. Les premières tries débutent fin octobre. Seules les baies les plus mûres sont triées, récoltées à la main. Vont s’enchainer deux autres récoltes jusqu’à ce jour de la Saint Sylvestre.

Accords mets vins


Crouseilles est reconnue pour l’excellence de ses Pacherenc du Vic-Bilh qui reçoivent chaque année de nombreuses distinctions. Les vins doux, vendangés à la main entre octobre et décembre offrent un très bel équilibre, des arômes de fruits exotiques et des parfums de fruits confits. IIs se servent à 8° à l’apéritif, avec du foie gras, des fromages persillés, des desserts aux noix, aux marrons, des tartes à l’abricot ou au coing, mais aussi plus original avec un canard aux pêches ou un tajine d’agneau au citron… Les vins secs offrent de leur côté des arômes délicats, aux notes florales et fraîches. Des vins originaux, vifs, frais et fruités ! IIs se servent à 10° à l’apéritif, avec des salades composées, des tartes salées, des tians de légumes ou des viandes blanches. Ils accompagnent également à merveille des plats plus exotiques tels que les sushis et autres sashimis.

NOTES DE DEGUSTATION

Les vins doux donnent des vins très équilibré,
aux arômes de fruits exotiques
et des parfums de fruits confits,
parfait avec du foie gras.
Les vins secs, sont plus vifs, frais et fruités
aux arômes délicats et aux notes florales et fraîches.
À déguster des viandes blanches ou tartes salées.

Nos marques


N'hésitez pas à décourvir l'ensemble des marques que nous vous proposons.

Découvrir nos vins

Pour visiter notre site

Vous devez être en âge de consommer de l'alcool selon la législation en vigueur dans votre pays de résidence.