Actualités

Quels vins sur votre repas de fête ?

Comment bien choisir son vin et comment le servir

Article rédigé par Cave de Crouseilles |  Crédit photos Cave de Crouseilles | Mardi 4 Décembre  6 décembre 2018

Nos conseils pour bien choisir son vin en fonction de son menu de fête

 

Ça y est, la liste au Père Noël a été envoyée, les cadeaux presque tous emballés, votre famille est prévenue, cette année c’est vous qui recevez !

Arrive alors le moment crucial du choix du repas, dinde ou chapon ? Huîtres ou foie gras ? Bûche glacée ou pâtissière ? Mais également celui du choix des vins qui accompagneront tous ces bons plats. Pour vous aider, nous avons demandé aux vignerons de la Cave de Crouseilles de vous aider à composer votre menu de réveillon.

 

■  Comment servir le Madiran et le Pacherenc du Vic-Bilh ?

“ La première étape de ce menu de Noël consiste à ouvrir la bouteille de Madiran et de mettre vos blancs sec ou doux en AOC Pacherenc du Vic-Bilh au frais.

Pour le rouge : le bon réflexe ? S’il est jeune, carafez-le au moment de passer à table. Le contact avec l’oxygène lui permettra ainsi de s’ouvrir et de développer tous ses arômes. Pour les Madiran plus évolués, une aération quelques heures avant suffira. Déboucher simplement la bouteille deux heures avant de passer à table, pour lui laisser le temps de s’ouvrir, avant de la servir autour de 18°C.

Pour votre Pacherenc du Vic-Bilh, qu’il soit sec ou doux, placez le quelques heures avant au réfrigérateur. Si malgré tout, pris dans le stress de la préparation, vous avez oublié, n’hésitez pas à mettre une ou deux bouteilles au congélateur pendant une bonne vingtaine de minutes, voire un peu plus selon la température de la cave dont il est issu. Si la cave est à 14°, dix minutes peuvent suffire. S’il elle est à 20°, il en faudra près de trente.

Ensuite, un petit drop stop sur chaque bouteille vous évitera de faire couler cette fameuse petite goutte sur votre nappe blanche ! ”

Roland PODENAS – vigneron et président de la Cave de Crouseilles

 

■  Pour l’apéritif, quelques toasts de foie gras

“ Pour l’apéritif, j’ai tendance à sortir une bouteille bien fraîche de Pacherenc du Vic-Bilh Doux Folie de Roi. Cette cuvée issue de raisins vendangés début Novembre apporte beaucoup de fraîcheur en bouche. Parfaitement équilibrée et très élégante, pas trop sucrée non plus, ce profil de vin blanc doux met généralement les papilles de mes invités en éveil. Je sors quelques toasts de foie gras, quelques feuilletés au fromage et le tour et joué !

Pour la température, n’allez surtout pas en dessous de 10°, un Pacherenc du Vic-Bilh Doux s’exprimera parfaitement vers 11/12°, il arrivera très vite à la bonne température dans les verres. S’il reste du vin dans la bouteille après le premier service, remettez-la au réfrigérateur pour éviter qu’il ne se réchauffe trop vite, ou mettez une vingtaine de glaçons dans un seau rempli d’eau fraîche dans lequel vous plongerez la bouteille. ”

Maîté & Michel HORMIDAS – vignerons 

 

■ L’entrée : Plateau d’huîtres

“ Fêtes de fin d’année obligent, foie gras et saumon sont de la plupart des menus, chez nous on aime bien commencer le repas avec une note de fraîcheur. Belons, fines de claires ou huîtres de Normandie, à chacun sa préférence, pour cela je vous laisse choisir selon vos goûts, par contre les huîtres se servent avec un vin blanc sec. Pour moi, cette année ça sera un Pacherenc du Vic-Bilh Sec Folie de Roi. Pour accompagner ces mets délicats, il faut impérativement une cuvée avec de la fraîcheur, de la finesse et une pointe de minéralité. Un accord simple et cohérent qui met tout le monde d’accord autour de la table ! ” Alice DABADIE – vigneronne

 

■ Le plat : filet de bœuf roulé au lard de Porc Noir

“ Moins attendue que la traditionnelle dinde aux marrons, la viande rouge rôtie est un plat idéal pour les repas de fêtes. Nous prenons cette année le boeuf chez des amis et voisins et nous accompagnons le tout d’une tranche de lard de Porc Noir de Bigorre.

Bien pensez à ouvrir votre bouteille de Madiran quelques heures à l’avance pour laisser le vin s’aérer. Nous le servons avec un Château de Crouseilles 2012 en AOC Madiran, cuvée à la fois puissante, soyeuse et équilibrée, avec des tanins souples et agréables qui accompagnent parfaitement ce type de plat. ” Emmanuel LAGRAVE – vigneron

 

 

■ Le dessert : un gâteau au chocolat

“ Moelleux, fondant ou bûche, en famille on sert toujours un Madiran avec les desserts à base de chocolat. Attention à ne pas opter pour des gâteaux trop sucrés, ou à base de crème au beurre : le mariage ne serait pas aussi heureux. L’idéal est d’opter pour du chocolat noir, dont la puissance rappelle celle des tanins. Face à l’amertume du cacao, le Madiran donne la sensation d’être velouté, tandis que les arômes de fruits rouges ressortent. Il vous reste quelques gouttes de vin ? Zappez le café, et dégustez-les accompagnées de notre bouchée ganache au chocolat noir et Pacherenc du Vic-Bilh.

Petite astuce de famille : glissez quelques gouttes de Madiran dans votre recette du gâteau au chocolat ! ”

Loic DUBOURDIEU – oenologue et vigneron

 

 

 

Pour visiter notre site

Vous devez être en âge de consommer de l'alcool selon la législation en vigueur dans votre pays de résidence.